Nécrologie:- Funérailles de Rospide Pétion/ Le Juge Bredy Fabien et proches du pouvoir agressés

Submitted by gazettehaiti on Sat, 07/06/2019 - 15:27
Photo

Port-au-Prince, le Samedi 6 Juillet 2019
(www.gazettehaiti.com)


C'est ce samedi 6 Juillet qu'ont été chantées les funérailles du Journaliste Rospide Pétion à l'Eglise Sacré Coeur de Turgeau. Epouse et enfants du défunt, collaborateurs, confréres, amis, leaders politiques, Pétrochallengers, militants politiques lui ont rendu un vibrant hommage dans une ambiance surchauffée, provoquée par la présence de personnalités réputées proches de Jovenel Moise.

 

Photo

En effet, des militants qui montaient la garde devant le salon funéraire Ange Bleu à l'intérieur duquel le Corps sans vie de Rospide Pétion était exposé ont pris en otage le Juge d'Instruction Bredy Fabien présent sur les lieux. Alors que le Cerceuil quittait Ange Bleu pour la cérémonie funèbre au Sacré Coeur, le Juge était resté coincé á l'intérieur tant les menaces des militants qui le reprochent d'avoir publié une ordonnance de non lieu en faveur du Président Jovenel Moise dans le cadre du rapport de l'UCREF étaient grandes. Entre temps, dans les environs, des barricades de pneus enflammés ont été dressées. Il a fallu l'intervention de l'UDMO pour sortir le Magistrat du pétrin en faisant usage de gaz lacrymogènes qui ont atteint l'enceinte même de l'Eglise provoquant ainsi la panique. Des jets de pierres s’en sont suivis et le juge aurait été touché au dos. 

Après la cérémonie religieuse au cours de laquelle les valeurs du Journaliste de RSF ont été vantées par le Prêtre Francois, le cortège funèbre a pris la direction de Fond des Blancs, sa ville natale pour être enterré.

Des autres personnalité accusées d'être proches du Président, Yves Léonard et le Chroniqueur sportif de Radio Caraïbes Jacques Vilfort dit Jako ont été eux aussi agressés verbalement. Mr Léonard, ex conjoint de la Mairesse de Tabare Nice Simon et propriétaire du logement de Jovenel Moise n'a même pas pu descendre de son véhicule. Il a dû rebrousser chemin. Les vitres de la voiture d'un des Maires assesseurs de la Mairie de Tabarre, Pasteur « Sans Rankin » ont été cassées dans la foulée.

Deux autres funérailles, celles de deux militants ont été chantées quelques heures auparavant au Sacré Coeur. Ils ont été tués lors des derniers mouvements de protestation contre le Président Jovenel Moise.
Ces funérailles se sont transformées en manifestation réclamant le départ du Président. 

Reportage/ Jose Emmanuel