Affaires Kits scolaires/Surfacturation:- L’Ex Ministre Roosevelt Bellevue sort de son silence/Marc Kinson Antoine proche du Président indexé

Submitted by gazettehaiti on Wed, 06/12/2019 - 09:01
Photo

Port-au-Prince, le Mardi 11 Juin 2019
(www.gazettehaiti.com) 


Dans son message à la nation, plus d'un an après avoir été révoqué à cause de son implication présumée dans un scandale de surfacturation de Kits scolaires au Ministère des Affaires sociales, l'ex Ministre fait des révélations fracassantes qui risquent de ternir davantage l’image du couple présidentiel dans la tourmente depuis la sortie du rapport de la Cour des Comptes. 

« Le Rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif a ouvert la boite de pandore! Désormais les vrais corrupteurs et corrompus de la République sont connus! Le Président Jovenel Moise doit avoir le courage de dire à la nation et au monde entier que le départ du l’ex-ministre Bellevue Roosevelt n'a rien à voir avec la lutte contre la corruption. Au contraire, c’était un scenario sciemment organisé devant contribuer à la promotion de la corruption au sein du ministère des Affaires Sociales et du Travail », a écrit Roosevelt Bellevue qui explique avoir été victime d'un complot visant à protèger les intérêts des proches du pouvoir.

Il a cité nommément Marc Kinson Antoine très proche du couple Présidentiel qu'il présente comme le principal démarcheur derrière les firmes ayant participé à la surfacturation des Kits scolaires. Les firmes manœuvrées par Mr Antoine n’auraient livré aucun kit, pourtant l'argent aurait été empoché sous ordres de la Primature, a dénoncé Mr Bellevue. 

A la manière de la plupart des secteurs et différentes personnalités du pays, l’Ex Ministre des Affaires Sociales demande au Président de démissionner pour se mettre à la disposition de la Justice. 

Nous publions la lettre in extenso

 

Message à la nation et à la communauté internationale
Ex-ministre des affaires sociales et du travail
Roosevelt Bellevue


Le Rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif a ouvert la boite de pandore! Désormais les vrais corrupteurs et corrompus de la République sont connus! Le Président Jovenel Moise doit avoir le courage de dire à la nation et au monde entier que le départ du l’ex-ministre Bellevue Roosevelt n'a rien à voir avec la lutte contre la corruption. Au contraire, c’était un scenario sciemment organisé devant contribuer à la promotion de la corruption au sein du ministère des Affaires Sociales et du Travail!
A l’évidence, l’ex-ministre Bellevue a été victime d'un terrorisme d'Etat en raison de ses idées réformatrices visant à mettre en place un plan social à la hauteur, un tant soit peu, des grands défis sociaux du moment. Il a été contraint de partir afin que, dans l'immédiat, des firmes de connivence avec la Première Dame (couple présidentiel) et manœuvré par leur démarcheur, Mr Markinson Antoine puissent s'emparer de la commande des kits! Pourque les exigences de qualités imposées ne soient pas respectées et que les fonds prévus, non plus utilisés comme il fallait!
Pour la vérité et l'histoire, aucun kit n'a été livré avant mon départ! Aucun décaissement non plus! Aussitôt parti, sans aucune rupture dans le processus, les firmes de proximité présidentielle, sur ordonnance de l'ex-premier ministre Jacques Guy Lafontant et celle du président Jovenel Moise, ont pu encaisser leurs chèques comme une lettre à la poste! Sans compter du fait que le dossier avait bénéficié à mon insu d'un passer outre du ministre des finances! Or, celui-ci a été gardé à son poste et ensuite reconduit! Ce qui démontre le caractère hautement politisé de ce dossier.
Les manœuvres malhonnêtes, hypocrites de l’ULCC visent davantage à semer la confusion, à défendre les membres du pouvoir impliqués dans ce dossier qu’a faire jaillir la vérité. Apres mon refus à sa demande de jouer dans cette affaire le rôle d’un véritable bouc émissaire, (exigeant en continu une clarification du gouvernement), le Directeur de l’ULCC en complicité avec des émissaires influents du pouvoir en place se montrent prêts à tous les scenarios d’intimidation, de menaces réelles et de dénigrement. Mr le Directeur général, étant en connaissance parfaite de la vérité, vous êtes malhonnête et criminel. Votre comportement reflète sans ambigüité votre appartenance politique au régime du PHTK et votre complicité indigne avec le Président Jovenel Moise. Vos tentatives de salir mon image et de détruire mon avenir politique ne vont pas aboutir ! Vos injonctions de me faire taire et de quitter le pays ne vont plus m’intimider ainsi que vos menaces et arrangements entre fratries les plus inconcevables et terroristes. Ma détermination de faire éclater la vérité et de défendre ma dignité reste intacte !
Par ailleurs, à l’attention de tout chacun, je tiens à préciser que n'ai pas été conseiller au Palais National. Je n’ai pas non plus siégé à Genève en tant que Représentant D’Haïti à l’OMC. La lettre de nomination à l’OMC a surtout été pour moi avant toutes choses, une pièce à conviction!! J’avais entre autre exigé du gouvernement des clarifications qui ne sont pas respectées! C’est du mensonge systématique les informations faisant croire que je suis déjà en poste à l’OMC. ​
Sans prêcher pour ma chapelle, le ministère des affaires sociales est devenu après mon départ un véritable bazar! Il ne sert quasiment que de transit des fonds. Aucun projet porteur d'avenirs relativement aux mécanismes d'intégration et d'insertion des jeunes et des adultes sans emploi! Aucune politique assurantielle pour les différents types de ménages! La machine de l'emploi et de l'investissement est en panne! C'est un système social et professionnel intergénérationnel potentiellement mort!!!
Peuple haïtien, il ne faut surtout pas prendre ces gens au sérieux! Ils n'ont aucun projet viable pour le peuple haïtien! Ils ne s'intéressent qu'à garder le pouvoir aussi longtemps que possible! Ils ne pensent qu'à s'enrichir le plus possible au mépris de l'amélioration des conditions misérables du peuple haïtien! Ils doivent dégager!!!
Au regard des conclusions du Rapport de Pétro caribe ; en vertu de l’éthique de responsabilité présidentielle axée sur la bonne gouvernance des institutions! En conformité aux chartes internationales signées par Haïti sur la gouvernance démocratique, le respect de l’Etat de droit, la lutte contre la corruption. Face à une gouvernance médiocre, stérile incapable d’apporter la moindre amélioration significative aux conditions misérables du peuple haïtien ; et en prévision impérative d’un dénouement pacifique de cette crise sociopolitique récurrente, le président Jovenel Moise devra démissionner! Parallèlement, la communauté internationale, en raison de sa légitimité d’interférence en matière de surveillance et de régulation de la gouvernance démocratique mondiale, d'une part. Par effet de mimétisme, et d’influence du géopolitisme démocratique d’exemplarité, d'autre part, devrait en pareille conjoncture, faire les recommandations qui s’imposent!!!
En souvenir des multiples menaces antérieures, et celles qui vont venir, je remets ma sécurité et celle de ma famille entre les mains du gouvernement haïtien!!!
Je vais continuer à solliciter le concourt de toutes les institutions nationales et internationales défendant la liberté d’expression, condamnant les préjudices professionnels liés à la lutte contre la corruption et à la maltraitance institutionnelle.
Bellevue Roosevelt, PHD

La Gazette