Dossier PétriCaribe:- Réginald Boulos presse Jovenel Moise de quitter le pouvoir.

Submitted by gazettehaiti on Tue, 06/04/2019 - 21:31
Photo

Port-au-Prince, le Mardi 3 Juin 2019
(www.gazettehaiti.com)

"Vous vivez l'illusion d'un pouvoir qui n'existe plus" a lâché l'homme d'affaire Réginald Boulos devenu homme politique.

Dans une lettre ouverte adressée au Président Jovenel Moise épinglé dans le rapport d'enquête de la Cour des Comptes sur l'utilisation des fonds PétriCaribe, le promoteur de la troisième voie parle sans langue de bois: "Si en Novembre 2018, vous croyiez peut-être avoir d'autres voix pour sortie le pays du bourbier, il nous est à présent donné de constater que les choses ont drastiquement changé et que vos marges de manoeuvres sont éxessivement limitées", balance l'homme d'affaires. 

Plus loin, Réginald Boulos met l'accent sur l'indifférence du Président Moise à l'égard du peuple haitien et nous citons: " votre indifférence à l'égard des miséres du peuple haitien est surprenante. Le pays fait douloureusement les frais de votre inaptitude à saisir la crise dans sa dimension dramatique et, aussi, de votre entêtement à vous enfermer dans l'aveuglement et le miopisme de ces cavalieres de l'apocalypse qui vous accompagnent, poursuit-il. 

Et Réginald Boulos Boulos regrette d'avoir soutenu Jovenel Moise lors de sa campagne électorale: " Si en 2015 et 2016, je vous ai soutenu de bonne foi dans votre marche à la présidence, je dois maintenant avouer mon amertume et ma décéption. Le moment est venu pour moi de reconnaitre que j'ai été dans l'erreur pour avoir autant cru en vos potentiels et votre bonne volonté" a asséné celui qui s'est toujours présenté comme l'ami du Président. 

Pour le Dr Boulos, dans l'état actuel des choses le chaos est imminent. Il ne croit plus que sa proposition du 19 Novembre 2018 dans laquelle il exigeait l'écourtement du mandat du Chef de l'État puisse encore aider à éviter le pire. En ce sens il exhorte le Chef de l’Etat: "Je vous exhorte d'initier un processus devant amener rapidement à une transition politique qui s'ouvrirait avec votre démission comme Président de la République". 

L'apôtre de la 3ème voie qui avait soutenu les pouvoirs PHTK 1 et 2 fait une nouvelle proposition à Jovenel Moise pour une transition pacifique:

1- rapporter l'arrêté nommant le gouvernement illégal et illégitime de Monsieur Jean Michel Lapin 

2- renvoyer l'actuel Conseil Electoral illégal 

3- faciliter le démarage d'un dialogue independant entre les secteurs politiques, sociaux et économiques du pays en vue d'adopter un pacte de gouvernabilité et de définir la feuille de route du pouvoir de transition.

4- nommer un Premier Ministre sur les recommendations des parties engagés dans le dialogue proposé au point 3

Dr Réginald Boulos presse le Président Jovenel Moise à tirer la révérence et ceci sans délai ni dilatoires: " il faut vous décider aujourd'hui et maintenant", conclut l'homme d'affaires qui définitivement coupe les ponts entre le pouvoir de Jovenel Moise et lui.

De plus en plus de voix se sont élevées depuis la sortie du rapport de la Cour des Comptes pour éxiger la démission du Président Jovenel Moise. Il est accusé d'avoir participé à la dilapidation des 4.5 milliards de dollars provenant des Fonds Pétrocaribe. Le 9 Juin prochain, il est prévu une grande manifestation dans plusieurs régions du pays pour demander entre autres la démission du Président Jovenel Moise. 

La Gazette