Fête du Drapeau:- 216ème anniversaire du Drapeau/ A l'Archaïe, le Président Jovenel Moise dénonce les monopoles, la contrebande et l'évasion fiscale comme obstacles au development et au progrès

Submitted by gazettehaiti on Sun, 05/19/2019 - 13:27
Photo

Port-au-Prince, le Dimanche 19 Mai 2019
((www.gazettehaiti.com)


Comme le citoyen lambda, le Président Jovenel Moise s'est livré dans un véritable plaidoyer contre les monopoles, la contrebande, la fraude et l'évasion fiscale. Sans annoncer des mesures concrètes pour les enrayer, le Chef de l'Etat souhaite que le Parlement vote des lois criminalisant ces mauvaises pratiques qui selon lui bloquent le developpement du pays. 

Profitant de la célébration du 216ème anniversaire du Dapeau national, le Président Jovenel Moise a dénoncé les tares qui selon lui empêchent au pays de prendre la voie du progrès et du developpement. Reconnaissant que la situation de misère dans laquelle patauge le pays et qui plonge 3 Millions d'haitiens dans l'extrême pauvreté, le Chef de l'Etat affirme que la bataille qui doit être menée aujourd'hui est la bataille contre les monopoles d'un petit groupe qui "s'amuse à boire le sang du peuple". Jovenel Moise explique que si ces décisions ne sont pas prises maintenant Pita ap Pi Tris." Il y a des vérités que je ne peux pas relater aujourd'hui car elles compromettront votre futur, mais la bataille pour l'inclusion sociale, je la menerai" a lancé le Président tout en évitant d'être trop précis dans ses dénonciations. En ce sens, il dit avoir pris des décisions pour que la BRH baisse son taux d'intérêt dans le cadre d'une politique de crédit dans les fillières agricoles notamment. Désormais, le credit lié à l'agriculture est passé de 35% à seulement 6% l'an et celui destiné aux petites entreprises de 5% à 1% le mois, mais cela ne plait pas à certains secteurs, déplore-t-il. 

D'un autre côté, le Président Jovenel Moise a dénoncé ceux qui ne respectent pas leur devoir envers le fisc. Il a déploré que les évasions fiscales, la fraude et la contrebande ne permettent pas à l'Etat de financer son budget. C'est pourquoi Jovenel Moise appelle le Parlement à voter des lois criminalisant ces infractions. 
Revenant sur la question du dialogue, le Président Jovenel Moise dit être intéressé à faire un dialogue sur les monopoles. Il veut un dialogue permettant de demasquer ceux qui tirent les ficelles de l'Etat. "Ce dialogue doit nous permettre de comprendre pourquoi plus de 500 mille hectares de terre ne sont pas arrosées, pourquoi sur une population de 4 millions d'enfants scolarisés seulement 3 00 mille bénéficient du programme de cantine scolaire et aussi les raisons pour lesquelles des écoles ne sont pas construites dans tout le pays" a insisté le Chef de l'Etat. Lors de ce dialogue on saura aussi pourquoi la construction du Central Electrique de Marrion qui permettra d'électrifier une bonne partie du pays n'est toujours pas achevée. "
L'heure de Vérité a enfin sonné, le dialogue pour déterminer la vérité et pour que le peuple puisse dintinguer ses amis et ses ennemis est enfin arrivée, a déclaré Jovenel Moise devant une foule qui visiblement n'était emballée par ses propos.

Enfin, le Président Jovenel Moise a appelé tous les secteurs du pays dont l'opposition a enterrer la hâche de guerre à la manière de nos ancètres pour sortir le pays du bourbier. Il rappelle que pour arriver à donner naissance à cette nation les héros de l'Indépendance avaient mis de côté les questions de couleurs et idéologiques et c'est qui "nous a permis de célébrer 216 ans plus tard ce Drapeau à l'Arcahaie" dit-il.

Jose Emmanuel