Haiti/ Politique:- Les Sénateurs de l'opposition bloquent la séance de ratification du PM Lapin

Submitted by gazettehaiti on Mon, 05/13/2019 - 10:21
Photo

Port-au-Prince, le 12 Mai 2019
(www.gazettehaiti.com)


La séance de ratification du Premier Ministre Jean Michel Lapin est renvoyée à une date ultérieure. Les Sénateurs de l'opposition l'ont bloquée. Ils exigent du bureau du Sénat le procès verbal de la conférence des présidents autorisant le Président du Grand Corps à organiser la séance ce Dimanche 12 Mai.

Ce dernier explique ne detenir que le manuscrit du document réclamé, ce qui qui a provoqué la colère des Sénateurs Antonio Cheramy et Evaliére Beauplan qui sont montés sur la tribune pour empêcher au premier Secrétaire de poursuivre la lecture de l'ordre du jour. Les Sénateurs Beauplan et Jean Rigaud Belizaire ont failli même en venir aux mains dans la foulée 

Face à la détermination de l'opposition au Grand Corps, le Président Carl Murat Cantave a pris une suspension d'audience. Après trois heures la séance a finalisé été reprise. Le Sénateur Antonio Cheramy très menaçant tout au long de la séance a subtilisé la cloche des mains du Président du Sénat et est arrivé à boycotter la ratification. Celui qui avait promis une journée historique et ses collègues de l'opposition exigent leur présence à travers des commissions permanentes dont celle des Affaires Sociales afin qu'ils puissent participer à la prochaine conférence des présidents devant statuer sur la prochain séance de ratification.

Tout étant minoritaire, l'opposition au Sénat a réussi à boycotter la séance de ratification du Premier Ministre Lapin. Selon des sources proches de l'opposition au Sénat, lors de la prochaine séance le débat sera porté sur la question de décharge des Ministres reconduits au gouvernement Lapin. Selon ce qui se dit, le Premier Ministre Jean Michel Lapin et les membres  du gouvernement intérimaire devront tous présenter décharge de leur gestion. Ce gouvernement intérimaire avait un mandat de 30 jours qui est arrivé à terme depuis le 21 Avril dernier comme le veut la constitution en vigueur. A partir de cette date, ils seraient considérés comme d'anciens Ministres. 


La Gazette