Insécurité à Port-au-Prince, La fondation « Zanmi Timoun » appelle à la protection des Enfants.

Submitted by gazettehaiti on Mon, 05/06/2019 - 20:33
Photo

Port-au-Prince, Lundi 06 Mai 2019
(www.gazettehaiti.com)


Ça fait longtemps que ça dure, il est temps que cela cesse, peut-on lire dans une note de protestation de la fondation « Zanmi Timoun ». Les responsables de cette structure ne cachent pas leur consternation face à la remontée des actes de violences dans le pays ces derniers jours, ce qui a couté la vie à des pères et mères de famille, et même les enfants ne sont pas épargnés.

C’est intolérable que des enfants vivant dans des quartiers tels : Solino, Tokyo, Cité Soleil, Martissant et La Saline, soient pris pour cibles par des bandits alors qu’ils vivent dans une situation de misère, déplorent les dirigeants de la Fondation Zanmi Timoun. 

Revenant sur le massacre de la Saline et celui perpétré à Carrefour Feuille revient, et sur la vidéo qui tournait en boucle sur les réseaux sociaux, montrant des individus en train de dévorer la chair d’un homme calciné en présence de certains enfants, la fondation « Zanmi Timoun » parlent d’atteinte grave aux droits de la personne humaine, par conséquent des plus petits. 

En guise de recommandation, les dirigeants de cette structure de défense des droits des enfants appellent les autorités concernées à prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux actes de violence au niveau des quartiers réputés chaud du pays. 

A rappeler que sous les regards impuissants de sa mère, un enfant de 3 ans a failli perdre la vie lors de la fusillade de Carrefour Feuille, dans la soirée du mercredi 24 Avril dernier. L'enfant en est sorti égratigné. 

Par Michelet Pierre Joseph.