Haïti/Politique:- Formation du Gouvernement/ Jovenel Moise veut reconduire 4 des anciens Ministres / Le Secteur Démocratique à Washington à la recherche d'alliés

Submitted by gazettehaiti on Sun, 05/05/2019 - 18:41
Photo

Port-au-Prince, le Dimanche 5 Mai 2019
(www.gazettehaiti.com)


A quatre jours de la présentation au Sénat de sa déclaration de Politique Générale, le Cabinet Ministériel n'est toujours pas formé. Pour une fois, la liste des Ministrables n'est pas connue. Fait inédit.

Qui sera Ministre ou pas personne ne sait à quelques jours de la date du 9 Mai fixée par le Grand Coprs pour recevoir le Premier Ministre nommé ainsi que son Cabinet tandis que la commission souhaite analyser les pièces des prétendants au moins 24 heures avant.

Toutefois, selon des informations, le pouvoir voudrait rééditer l'expérience d'après les 6, 7 Juillet ayant conduit à l'aggravation de la crise en reconduisant au moins 4 des anciens Ministres. Dans des négociations avec le Parlement, notamment la Chambre des Députés, le Premier Ministre nommé Lapin l'a exprimé clairement. Sur une liste de 6 anciens membres du Gouvernement démissionnaire remise au Députés, au moins 4 doivent être reconduits. Parmi ces 6 ex Ministres citons entre autres les anciens Ministres des Affaires Etrangères, de la Justice, De la Santé Publique etc. 

Parallèlement, le Président Jovenel Moise chercherait à intégrer d'autres figures de l'opposition dite modérée au sein de la nouvelle équipe gouvernementale. Les discussions avec le groupe des 8 ayant à sa tête la Fusion et l'OLP et le pouvoir rappelons le, avaient échoué. Ces derniers réclament la nomination d'un autre Premier Ministre. Signalons que le RDNP, UNIR et ODEP Haiti ayant participé aux consultations avec le Président de la république n'ont pris part à aucune rencontre sur la formation du Gouvernement.

Si le RDNP et UNIR avaient conditionné leur participation au prochain gouvernement, ODED Haiti quant à lui avait clairement fait savoir au Président Jovenel Moise que créer une nouvelle équipe gouvernementale sans résoudre la crise conduirait à une catastrophe dans les six mois qui suivront son installation. La formation d'un gouvernement devrait constituer le dernier chapitre du livre de Jovenel Moise avait déclaré le leader ODEP Haiti lors de sa rencontre avec le Chef de l'Etat.

D'un autre coté, l'opposition dite radicale en perte de vitesse depuis quelques temps se prépare à relancer la mobilisation en vue de renverser le pouvoir. Une délégation du Secteur Démocratique se trouve depuis plusieurs jours aux États-Unis à l'invitation du Black Caucus. L'objectif est de sensibiliser le gouvernement américain et le congrès sur le sens du combat de l'opposition. 

Jose Samuel