Affaire Garcia/Arnel Joseph:- Le Puissant Chef de Gang Arnel Joseph a dormi chez Garcia Delva à ViVi Mitchel/ Les Résidents protestent

Submitted by gazettehaiti on Sat, 04/27/2019 - 10:27
Photo

Port-au-Prince, le Vendredi 26 Avril 2019
(www.gazettehaiti.com)

Rebondissemt dans l'affaire Garcia/Arnel. L'association des résidents dévoués de ViVi Mitchel demande la levée de l'immunité du Sénateur Garcia Delva pour avoir introduit le Chef de gang Arnel Joseph dans leur quartier.

Selon des residents de ViVi Mitchel qui ont écrit au Président du Sénat, le Sénateur Garcia Delva aurait reçu la visite du Chef de gang en sa résidence et il a même dormi chez lui. Réunis au sein d'une association, les résidents de cette zone déplorent que le Sénateur ait favorisé l'irruption de Arnel Joseph dans cette zone. 

Dans leur lettre, les résidents de Vivi Mitchel disent remercier la Commission Justice et sécurité du Sénat pour la lumière qu'elle est entrain de faire sur les rapports entre le Chef de gang Arnel Joseph et le Sénateur Garcia Delva. Ce faisant, la Commission ne fait que relayer les grognes et inquiétudes des riverains de ViVi Mitchel qui constatent la fréquentation depuis début Février de la zone par ce Chef de gang, écrivent-ils. 

L'association des Résidents dévoués de ViVi Mitchel déplore le fait Garcia Delva soit intervenu personnellement pour récuperer des mains d'un agent de sécurité placé à l'arrière Cour de la Résidence du DG de la PNH l'arme d'un soldat de Arnel Joseph saisi par ce dernier.

Les Résidents de ViVi Mitchel sont d'autant plus choqués que le puissant Chef de gang Arnel Joseph passe des nuits chez le Sénateur. 

Fort de tout cela, l'Association des résidents dévoués de ViVi Mitchel demande à l'assemblée des Sénateurs de lever l'immunité Parlementaire de Garcia Delva pour qu'il réponde de ses actes. 

Cette lettre des Résidents de ViVi Mitchel vient renforcer la thèse que le Chef de gang Arnel Joseph opèrerait en complicité avec le Senateur Garcia Delva. Leurs relations tenant compte des informations fournies par l'association des résidents dévoués de ViVi dépasseraient une simple question d'appels téléphoniques entre un Sénateur et un mandat comme se plait à l'appeler Garcia Delva.

Jose Emmanuel