Haiti/Politique:- Il n’y a rien d’illégal dans ce qui s’est passé au parlement lundi, Dixit Mirlande Manigat.

Submitted by gazettehaiti on Tue, 03/19/2019 - 21:09
Photo

Port-au-Prince, Mardi 19 Mars 2019. 
(www.gazettehaiti.com)


Pour la constitutionnaliste, Il n’y a rien d’illégal dans la décision de l’assemblée des députés d’infliger un vote de censure au premier ministre, Jean Henry Céant, le renvoyant, lui, ainsi que son gouvernement. 

Intervenant, ce mardi 19 Mars, à la rubrique invité du jour de radio vision 2000, Mirlande Hyppolite Manigat a rappelé qu’au regard de la constitution de la république, le sénat et la chambre des députés ont le même droit en matière d’interpellation.

Pour l’ex-secrétaire générale du RDNP, au regard de la loi, le notaire Céant n’est plus premier ministre, contrairement aux allégations de l’intéressé lors d’une interview accordée au quotidien Le Nouvelliste, laissant croire qu’il est toujours en poste. 
Mirlande Manigat, appelle le notaire  à faire montre de respect envers la constitution, en présentant au président de la république sa démission et celle de son gouvernement. 
S’agissant de la séance mise en continuation pour ce mercredi au sénat de la république, l’ancienne sénatrice est d’avis que cela n’aura aucune incidence sur le vote de la chambre des députés. 
En ce qui concerne les informations selon lesquelles le chef de l’état a l’intention de nommer un des ministres démissionnaire pour assurer l’intérim à la primature,  Mirlande Manigat dit souhaiter  vivement que M. Céant acceptera de présenter sa démission et  de liquider les affaires courantes de l’état.

Par, Michelet Pierre Joseph.