Haïti/Santé/Infrastructures:- Jean Henry Céant veut débloquer des chantiers/ Bientôt les hôpitaux Simbi continentale à Martissant et le Centre Hospitalier de Delmas 2 seront mis en état de service.

Submitted by gazettehaiti on Mon, 01/28/2019 - 23:28
Photo

Port-au-Prince, le 28 Janvier 2019
(www.gazettehaiti.com)

C’est ce qu’a promis le Premier Ministre, Jean Henry Céant au terme d’une visite d’évaluation réalisée ce lundi au niveau de ces différents projets. 

Photo Accompagné de sa ministre de la santé, Marie Gretha Roy Clément, le chef du gouvernement s’engage à adopter des mesures incessantes, en vu de la reprise des travaux sur le site de l’hôpital Simbi Continentale à Martissant et la mise en état de service du Centre Hospitalier de Delmas 2.
Financés à travers le fonds PetroCaribe à hauteur de plus de 6 millions de dollars américains, les travaux de construction de l’hôpital Simbi continental à Martissant, démarrés en 2014, sont interrompus depuis 2016.Photo

L’arrêt des travaux sur ce projet qui ambitionnait de créer un service de soins intensifs, de Pédiatrie, de Néonatalogie, de Médecine interne, de Chirurgie et de Traumatologie entres autres , s’explique au tarissement des fonds venezueliens a indiqué le premier ministre, Mr Céant.

Et parce qu’il n’en tenait qu’a ce problème, la construction- à une phase très avancée- qui devait être remise depuis août 2015 va être enfin reprise en a aussi rassuré le chef du gouvernement. Il s’engage a adopté des mesures incessantes a cet effet. 
Selon les prévisions, l’hôpital Simbi continental devait avoir la capacité de recevoir en moyenne 400 à 500 patients par jour. Il sera doté de 70 lits, dont une quarantaine pour l’hospitalisation et desservira, entre autres, les communautés de Martissant, de Fontamara, du centre-ville et de Carrefour. Photo

Et dire que l’hôpital Simbi Continental n’est pas le seul établissement sanitaire qui peine à ouvrir ses portes. A Delmas 2 depuis quelque temps, tout juste en face de l’inspection générale de la police nationale, a été érigé un centre hospitalier.Un imposant édifice, réalisé grâce à un financement de la banque inter-américaine de développement (BID)à hauteur de 1.6 millions de dollars, mais qui est très peu connu du grand public. 

La visite de Jean Henry Céant ce lundi a cet hôpital destiné à recevoir des cas d’urgence, vise à apporter des solutions relatives a sa mise en service. Le patron de la primature qui s’était voulu évasif sur la nature réelle de ce qui opposerait l’état haïtien a un particulier, dit-il propriétaire du bâtiment en question, a toutefois donné la garantie que tout sera fait pour que l’hôpital fonctionne. 

Pour débloquer des projets d’infrastructures sanitaires en souffrance, Jean Henry Céant n’entend donc ménager aucun effort. Mais autant le chef du gouvernement se veut rassurant quant a ses promesses, autant des concernés le trouvent agaçant. 
Dady Octave, un jeune leader communautaire rencontré sur le site de l’hôpital Simbi continental lors de la visite du premier ministre ce lundi, n’avait en effet pas mâché ses mots. Le responsable de la structure baptisée, une nouvelle vision pour une autre 3e circonscription assimile la démarche du Premier Ministre a une opération médiatique.

Sur les engagements de Jean Henry Céant de mettre l’hôpital Simbi continental à Martissant et le Centre Hospitalier de Demas 2 en état de service, des doutes planent. Seul l’avenir lui donnera tord ou raison.

Guyvinsky Turnier