L’économie haïtienne a connu un taux de croissance de 1,5 % pour l’année fiscale 2017-2018.

Submitted by gazettehaiti on Mon, 01/07/2019 - 20:34
Photo

Port-au-Prince, Lundi 07 Janvier 2019

(www.gazettehaiti.com)

Les prévisions de croissance étaient de l’ordre 3,9 % pour l’exercice fiscal 2017-2018. Elles ont été par la suite revues à la baisse, soit à 2,5%. Malgré cela, cet objectif n’a pas été atteint en raison de divers facteurs
En effet selon l’institut haïtien de statistique et d’informatique, l’économie haïtienne a connu  une faible croissance d’1,5 %  au cours de l’année écoulée. 

En faisant parler les chiffres, l’institut haïtien de statistiques et d’informatique estime que le climat économique était plutôt favorable pendant les neuf premiers mois de l’exercice. Cela allait se détériorer au dernier trimestre en raison des émeutes des 6, 7 et 8 juillet 2018 provoquées par l’augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché haïtien. 
En dépit de tout, les statisticiens disent relever des résultats positifs dans certains secteurs d’action tels : l’agriculture, la manufacture et le commerce. 

Dans le secteur agricole, des effets positifs ont été obtenus mais les  résultats auraient été plus probants, s’il n’y avait pas  eu  l’arrêt prématuré, en juin dernier, de la saison pluvieuse qui avait démarré dès les mois de mars et d’avril.

Le secteur industriel, a connu un accroissement de l’ordre de 1,1 % selon l’institut haïtien de statistiques et d’informatique. Par ailleurs, les évènements de juillet 2018 n’ont eu aucune incidence sur le secteur commercial  en raison des résultats positifs obtenus au cours des trois premiers trimestres de l‘année fiscale. Le taux de croissance obtenu dans ce secteur est aussi de l’ordre de  1,1 %, selon l’IHSI.  
L’institut haïtien de statistique et d’informatique parle également des secteurs Bâtiments et des Travaux Publics qui ont eux aussi contribué à la hausse du PIB cette année car des travaux d’infrastructure ont été effectués dans certaines régions du pays. 

Dans leurs conclusions, les statisticiens l’IHSI se montrent perplexes en ce qui concerne les perspectives de croissances pour l’exercice fiscal 2018-2019 car cette année s’annonce particulièrement difficile en raison notamment de la fragilité de la situation sociopolitique qui risque de plomber considérablement l’économie nationale. 
Pour ces experts, si aucun effort n’est consenti pour placer les intérêts supérieurs de la nation au dessus de tout, l’objectif de croissance envisagé pour le prochain exercice fiscal, restera un vœu pieux. La contribution de chaque secteur de la vie nationale est donc  sollicitée.  

Par, Michelet Pierre Joseph