PubGazetteHaiti202005

Haïti-Justice : en moins d'une année, la détention préventive est passée de 76 à 85 %, selon le BINUH

Le BINUH

Le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH) interpelle les autorités haïtiennes sur l'augmentation accrue du nombre de personnes en détention préventive dans les prisons en Haïti.

Dans une publication sur son compte Twitter, le Bureau des Nations-Unies en Haïti (BINUH)  rapporte que le pourcentage de personnes en détention préventive dans les prisons en Haïti est passé de 76% à 85% entre juin 2020 et mars 2021. 

Dans son Tweet, le BINUH  interpelle les autorités compétentes « afin qu’elles règlent cette situation qui constitue un traitement inhumain et dégradant de la personne ».

« La détention préventive prolongée dans les prisons haïtiennes menace les fondements même de l’État de droit. BINUH alerte les autorités concernées et les enjoint à tout mettre en œuvre pour réduire la surpopulation carcérale dans le respect des droits humains », a écrit le BINUH.

Il est important de noter que cette augmentation du taux de détention préventive prolongée dans les prisons du pays est due en grande partie aux grèves répétées des juges pour réclamer entre autres de meilleurs conditions de travail.

 

Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Apr 19, 2021
Après une pause due au mouvement de boycott lancé par les arbitres, le championnat national de football a repris ses droits dans les stades du pays ce week-end.