PubGazetteHaiti202005

L'Assemblée nationale du Canada adopte une motion en faveur d'une sortie de crise pacifique et démocratique en Haïti

Credit photo: La Presse Canada /Jacques Boissinot


103 députés ont voté pour cette motion qui doit enjoindre le gouvernement du Québec et du Canada ainsi que la Communauté internationale à se mobiliser pour soutenir toute sortie de crise "pacifique et démocratique" en Haïti. Une copie sera transmise au Premier ministre du Canada, au président Haïtien et à l'Ambassadeur d'Haïti au Canada.

La crise qui secoue Haïti a été au cœur d'une motion à l'Assemblée nationale du Parlement canadien. C'est la député Paule Robitaille, porte-parole de l'opposition officielle Relations internationales et Francophone qui a fait la lecture de cette motion "sans préavis" de la situation d'Haïti avant de la passer au vote. 

Un vote qui a été largement en faveur d'une résolution de sortie de crise "pacifique et démocratique". 

La député Paule Robitaille, lisant le contenu de la motion, dit vouloir que l'Assemblée nationale reconnaisse que la situation humanitaire inquiétante provoquée par la crise majeure qui secoue la République d'Haïti et qui paralyse ses institutions depuis des semaines. 

"Que l'Assemblée nationale exprime sa vive inquiétude face aux violences ainsi qu'aux multiples atteintes au droits et la liberté de la population haïtienne. Qu'elle témoigne de leur solidarité sans réserve envers le peuple haïtien et son désir de retrouver une société stable et sécuritaire. Que l'Assemblée rappelle les liens d'amitié qui unissent le peuple Québécois et Haïtiens lesquels liens ont rendu plus fort la présence dans la société canadienne de quelque 150 mille Québécois d'origine haïtienne", ce sont les recommandations de la motion. 

Suivant ladite motion, l'Assemblée nationale doit enjoindre le gouvernement du Québec et du Canada ainsi que la Communauté internationale à se mobiliser pour soutenir toute sortie de crise pacifique et démocratique en Haïti.

 


Michel Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport

Post on Apr 19, 2021
Après une pause due au mouvement de boycott lancé par les arbitres, le championnat national de football a repris ses droits dans les stades du pays ce week-end.