PubGazetteHaiti202005

Vers la redynamisation des relations haitiano-dominicaines et la reactivation de la Commission Mixtre Bilaterale entre Haiti et la Republique Dominicaine

.

Signature, ce mardi, d’un protocole d’accord entre les ministres haitien et dominicain des Affaires Etrangères sur le renforcement de la cooperation entre les deux pays. Le commerce, la migration, la securite frontalière et l’environnement sont, entre autres, points qui figurent dans le document. En marge de la signature du protocole d’accord, une séance de travaux techniques a été organisé entre les deux ministres assistés des techniciens des deux ministères.

Les deux chanceliers ont convenu, ce mardi, de réactiver immédiatement les travaux de la Commission Mixte haitiano-dominicaine. À cette fin, les deux secrétariats seront chargés de préparer le projet d'ordre du jour de la 7eme session.

Ils se sont également entendus de : Promouvoir et développer de bonnes relations de voisinage ainsi qu'une coopération dynamique et fructueuse entre les deux pays en vue d'atteindre les objectifs de développement durable ; harmoniser les points de vue et aborder conjointement toutes les discussions et délibérations au sein des instances internationales concernant les points d'intérêt des deux États ; Définir conjointement un programme de travail sur les questions liées aux relations entre les deux États tout en harmonisant les points de vue ou résoudre les controverses sur des questions de grande importance telles que la migration, le commerce, les douanes, la sécurité aux frontières, les transports et d'autres questions d'intérêt commun.

Ils s’engagent également à échanger des points de vue et réactiver l'initiative de développement économique et de modernisation de la zone frontalière identifiée ces dernières années. En ce sens, les parties ont convenu de travailler ensemble pour assurer le soutien de la coopération internationale et des groupes nationaux du secteur privé dans les meilleurs délais. Le protocole concerne aussi des précisions en rapport avec l'emplacement des pyramides endommagées au fil du temps et submergées dans les eaux du lac Azuei.

Aussi, les deux Etats se sont entendus à faire face conjointement aux
effets néfastes de la pandémie et les efforts de l’administration ABINADER pour combattre la corruption dans son pays et en faveur de la bonne Gouvernance. « D’autant que c’est ce même combat que Chef de l’Etat haïtien mène, depuis le début de son mandant, contre la gloutonnerie d’une oligarchie qui tient en otage, depuis plus de deux siècles, une bonne partie de l’économie haïtienne, particulièrement les secteurs clés de l’énergie, de la finance et des infrastructures », a dit M. Joseph.

La commission mixte haitiano-dominicaine a été l'oeuvre du feu René Préval durant son premier quinquennat. Elle visait, en vain, l'amélioration les relations entre les deux pays. Jovenel Moise en fin de mandat pourra-t-il réussir là où l'ex président Préval avait échoué ? 



Par Diego O. Charles
Envoyé spécial en R.D

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport