PubGazetteHaiti202005

Concours femme d’affaires 2020 récompense quatre femmes en Haïti.

.

En Haïti, les femmes occupent une place importante dans l’économie du pays. En effet, la plupart d’entre elles exerce une activité économique, principalement dans le commerce, l’hôtellerie, l’agriculture, etc.
D'où l'importance de l'initiative intitulée Concours Femme d’affaires 2020 organisé par le Cercle de l’entrepreneuriat au féminin sous la couverture de l'association Jeunesse Eternelle, basée à Paris.

Ce concours date seulement de six mois et comptabilise plus de 11 000 votes rien que sur les réseaux, sans compter l'intérêt de certains notables éparpillés un peu partout dans la diaspora haïtienne, ont indiqué les responsables du concours joints au téléphone par la rédaction de Gazette Haïti.

Les récompenses ont été décernées ce 18 Novembre date symbolique dans l’histoire d’Haïti ( Bataille de Vertières), qui également ramène la journée mondiale de l'entrepreneuriat féminin.
Par ordre de récompenses, les lauréates répondent aux noms de : Myriam Charles, Sandie W Ceromain, Manoucheka Rene, et Zabella Rochelin qui a eu un prix spécial étant la plus âgée de la bande. 

« Elles sont commerçantes dans tous les secteurs formel et informel car ici tout le monde n'a pas les mêmes moyens pour se procurer un grand commerce », a indiqué James Fleurissaint, concepteur du concours et membre du comité organisateur 

« C’est grâce à ce commerce que j’ai pu élever mes deux enfants, les envoyer à l’école depuis la maternelle et les nourrir, ils sont à la fac maintenant », explique l’une d’entre elles, Zabella Rochelin, agée de 63 ans.
Assise à côté de son commerce ( café, pains, beurre d'arachide, sucre,  lait).
« Ce commerce est mon pain quotidien »
dans cette rue à Port-au-Prince où la plupart des jours elle reste invisible aux yeux des passants sans pouvoir d'achat. 

Ne jouissant pas d'un certain niveau académique, elle est consciente de tous les efforts qu'elle doit déployer au quotidien, elle invente des stratégies au quotidien, et participer à ce concours par l'intermédiaire de ses fils est le rêve auquel elle ne s'attendait pas mais. « Dieu est vivant », dit elle. 

Elles sont aussi dans le commerce de charbon à base de déchets, de légumes, de produits de première nécessité, etc. 

Selon la coordinatrice Mme Marie Chantal Fleurissaint, ce concours n'aurait pas vu le jour sans le support de certaines personnalités et institutions suivantes:

Jeunesse Eternelle, Garry Assad, Wedlyne François Pierre, Haïti Transfert, Fanfan Mizik, Rebecca Barbara Guillaume, Sabine Martelly, Marie Guarlène Dupoux, Nadège Desrosiers, Bedoite Judelin, kerline Morisseau, les pierres semées, Exinvil Dieuner, Stephanie Larrieux.

 

 

Par Gazette Haïti

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport