PubGazetteHaiti202005

Idantite ‘ m » de D’yne sorti à l’occasion de la fête du drapeau: tout un symbole.

Dyne Singer


Sept (7) mois après « Ma vie », D’yne revient avec un nouveau single « Idantite’m ». Pour ce titre, elle n’aurait pas pu trouver meilleure occasion: la fête du drapeau. 

Annoncée moins d’une semaine sur Facebook et Instagram, la première chanson en créole de D’yne, après trois (3) morceaux en français, est dans les bacs ce 18 Mai.  La chanteuse a choisi la date hautement historique qui est la fête du drapeau pour sortir son nouveau single. 

Le choix du 217e anniversaire du bicolore haïtien n’a pas été pris au hasard. « La date du 18 mai était  inévitable. C’est à la fois une évidence car c’est la fête du drapeau de notre pays. Il ne faut pas oublier que Haiti est la première république noire indépendante du monde donc c’est une date très symbolique », déclare fièrement la chanteuse franco-haïtienne jointe au téléphone. Et de poursuivre: 
« Idantite’m est mon 1er titre en créole, à cette occasion, je voulais faire une déclaration d’amour à mon pays suite à mon voyage 25 ans après en Haïti en janvier 2020 ». 


En effet, « Idantite’m » est l’histoire d’une jeune fille qui raconte tous les bons souvenirs de son enfance dans son pays natal et qui aujourd’hui revendique haut et fort sa fierté d’appartenir à ce pays peu importe les bons ou les mauvais côtés de la situation actuelle. A travers cette chanson, D’yne, de son vrai nom, Marie Edouine Pierre, parle de sa propre histoire pour avoir quitté Haïti très jeune pour s’établir dans un premier temps en Guyane et maintenant en France, mais a toujours gardé une vraie connexion avec cette terre qu’elle décrit comme étant « sa fierté, son identité ». 

Elle voulait tourner le vidéoclip en Haïti, une manière, dit-elle, de montrer la richesse que contient le pays « à travers ses paysages, ses plages, sa culture et sa cuisine...montrer au monde entier sa beauté », mais « malheureusement la crise du coronavirus en a décidé autrement », regrette D’yne qui tient mordicus à le faire au moment opportun.

L’interprète de « Sacrifie » est aussi socialement très engagée. Le sort des enfants en Haïti lui tient vraiment à cœur. C’est pour cela qu’elle décide de verser des revenus de son nouveau titre à l’Association « Lead By Example », très impliquée dans la scolarisation des enfants démunis en Haïti, plus particulièrement dans le Sud du pays. « L’éducation est la clé de la réussite », indique la chanteuse née à Fond des Blancs. En ce sens, elle demande à ses fans de se procurer la chanson afin de l’aider dans cette noble cause: contribuer à offrir un meilleur avenir à des enfants dans son pays natal.


Entre-temps, D’yne qui dit bien vivre le confinement en France car de nature casanière et en bonne santé, ainsi que ses proches, invite tout un chacun à suivre les consignes pour pouvoir se protéger et protéger les autres. 

« N’attendez pas d’être touchés par ce virus pour prendre conscience. Faites- le pendant que vous n’êtes pas encore touchés pour éviter le pire », alerte-elle 

 

 

Albert-Edner Georges

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport