Haïti/Politique:- Moise Jean Charles, jugé indésirable par le Secteur démocratique et populaire.

Submitted by gazettehaiti on Wed, 01/24/2018 - 08:23
Photo 1

Port-au-Prince, le Mercredi 24 Janvier 2018 (www.gazettehaiti.com)

Il a fallu seulement moins de 24h après l’échec de la marche du 22 Janvier pour que le Secteur Démocratique et populaire prenne la décision de se séparer officiellement de Moise Jean Charles à qui on impute la responsabilité du faible taux de participation de la population à ce mouvement qui devait normalement rassembler tous les secteurs du pays.

Les membres du Secteur Démocratique avaient appelé la population à gagner les rues pour protester contre les propos xénophobes du Président Américain à l’endroit des Haïtiens. Ils accusent le Leader Pitit de Pitit Dessalines d’avoir contribué à faire échouer la marche en lançant un message non-rassembleur: Le départ du President de la République.

Désormais le Secteur Démocratique prend ses distances avec l'ancien Maire de Milot, a déclaré André Michel visiblement furieux. Il croit que le pays a besoin d’un leadership compétent et non personnel capable d’orienter la lutte populaire a-t-il dit. Le Dr Shiller Louidor de son côté informe le leader de Pitit Dessalines qu’il n’est pas le bienvenu dans les mouvements organisés par le Secteur Démocratique.

Quand nos organisons une manifestation Moïse ne sera pas invité et lui aussi il peut faire de même a indiqué M Louidor. Il a une nouvelle fois accusé Moïse sans le citer de travailler pour le compte d’une frange de la bourgeoisie et de faire le jeu de Jovenel Moïse. Pour le dirigeant de Pitit Dessalines, les membres du Secteur Démocratique sont tout simplement des Woulibè. Il a profité de l'occasion pour s’en prendre également aux parlementaires de l’opposition d’avoir négocié la prolongation de leur mandat.

Moise Jean Charles annonce la poursuite de la mobilisation pour exiger le départ de Jovenel Moïse.

La Gazette