Ferme Latortue

Carnaval 350:- Deux jours gras gâchés, 4 blessés par balles, grande insatisfaction du comité

...


Contrairement aux annonces, le carnaval 350, organisé au Cap-Haïtien, pour marquer les 350 ans de cette ville n'a pas eu le succès escompté. Deux des trois jours gras ont été gâchés.

Joint au téléphone par la rédaction, le président du comité organisateur du carnaval 350, Lully Ménard a livré son bilan des trois jours de fête dans la deuxième ville du pays.

Le président du comité a expliqué que le premier jour gras a été gâché en raison des pluies qui se sont abattues sur la ville le dimanche 23 février et le deuxième jour n'a pas été un succès non plus, en raison de la présence très contestée de l'ancien président de la République et chanteur de la formation musicale sweet micky, Michel Joseph Martelly, sur le parcours du défilé, a laissé entendre Lully Ménard.

En effet, ce deuxième jour gras a été émaillé de violences; des tirs nourris ont été entendus, trois personnes dont un policier qui assurait la sécurité de l'ancien président et Zshea Caze, une amie à lui, ont été blessées par balles, et des aérosols lacrymogènes lancés, ce qui allait contraindre les groupes «bèl louk» et «anbyans» à ne pas fouler le macadam. 

Lully Ménard a fait savoir par ailleurs que le troisième jour gras a été un succès après que sweet Micky ait pris la décision d'abandonner les festivités carnavalesques.

« 5 formations musicales dont l'orchestre Tropicana d'Haïti, l'orchestre Septentrional, entre autres, ont défilé sur le parcours traditionnel pendant le troisième jour gras, et cette fois tout s'est bien passé » a précisé Lully Ménard précisant que le comité n'a pas été grandement satisfait en raison des incidents survenus les deux premiers jours gras. Le carnaval troisième jour n'a pas été si gras vu qu'il s'est déroulé sans couleurs, sans chars allégoriques ni déguisements et sans masques.

Notons que durant le carnaval 350 ans, au total 4 personnes ont été blessées par balles selon les chiffres communiqués par les autorités de la région.

 

 

Kervens Adam PAUL

Category

Politique

Culture

Economie

Sport