Ferme Latortue

Affrontements armés au Champ de Mars: Un mort et deux blessés dans les rangs des Forces Armées d’Haiti.

...


Dans une note rendue publique ce lundi, le Haut Commandement des Forces Armées d'Haiti informe avoir perdu un de ses soldats dans l'affrontement mettant aux prises des policiers membres du SPNH et des militaires cantonnés au Quartier Général des FAD'H. 

“Il reste et demeure urgent de prendre des dispositions pour récupérer ces brebis égarées”, blâment les FAd’H dans un communiqué moins de 24 heures après l'incident.

« Les Forces armées d’Haïti (FAd’H) condamnent l’assaut perpétré à son Quartier général, déplorent ces agissements et renouvellent leur engagement de remplir à côté de la PNH la mission qui lui est dévolue par la Constitution »

Suite aux affrontements armés hier au Champ-de-Mars entre des policiers et des militaires, les FAd’H, dans une note publiée ce lundi, disent «  condamner avec force l’attaque dont son Quartier général a été l’objet le dimanche 23 février 2020 par des individus cagoulés ou non, lourdement armés, se réclamant de la PNH »

“L’assaut qui a duré plus de six heures a fait un mort et deux blessés dans nos rangs”, avance la note.

Les FAd’H estiment « vraiment dommage que de vrais policiers dont sa mission est de protéger et servir aillent jusqu'à l’opprobre de s'en prendre sans raison aucune, à l’institution génitrice de l’État d’Haïti »

Les FAd’H continuent pour déplorer de tels agissements qui, selon elles, ne peuvent qu’ « être  l’œuvre d’individus orientés dans le sens de la destruction du pays, et de leur sienne propre »

“Il reste et demeure urgent de prendre des dispositions pour récupérer ces brebis égarées, afin qu'Haïti puisse bénéficier du travail constructif de tous ses filles et fils”, ont soutenu les FAd’H.

Les Forces armées d’Haïti affirment renouveler par ailleurs leur engagement de remplir à côté de la PNH la mission qui lui est dévolue par la Constitution du pays notamment en ce qui concerne l’accompagnent à fournir au peuple haïtien dans les travaux de développement en général et dans les cas de catastrophes naturelles ou provoquées en particulier.

Parallèlement, les FAd’H profitent de l’occasion pour présenter leurs condoléances émues à la famille du soldat Jean Baptiste Dorvil et leurs  sentiments de solidarité à leurs blessés.

 

Michelson Césaire

Category

Politique

Culture

Economie

Sport