ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

Haiti/ Insécurité:- Collectif 4 Decembre et d’autres organisations de la société civile annoncent une marche pour forcer les autorités à prendre des mesures

Jean Robert Argant/ Collectif 4 Décembre


Interpellées par le haut niveau de l’insécurité dans le pays, plusieurs organisations de la société civile dont le Collectif 4 Décembre, Fédération Haïtienne des Associations de Personnes Handicapées, FHAIPH et l'Action des Unités Motivées pour une Haïti de Droit, HAUMOD organisent une marche pacifique le vendredi 14 février prochain dans la Capitale.

Cette marche pacifique pour dénoncer la dégradation spectaculaire de la situation sécuritaire du pays se veut d’abord citoyenne et surtout apolitique, a fait savoir Jean Robert Argant du Collectif 4 Décembre, l’un des organisateurs. Il s’agira, selon lui, d’exiger des autorités étatiques des actions concrètes visant à colleter le phénomène de l’insécurité qui s’accroît à une vitesse exponentielle en Haïti et qui a déjà fait de nombreuses victimes, principalement de kidnapping. Parmi ces mesures, M Argant estime que les autorités seraient bien inspirées de commencer par l’élimination des vitres teintées pour les véhicules des particuliers et d’effectuer un meilleur contrôle dans la circulation des motocyclettes, ainsi que sur les différents points frontaliers. 

La marche qui partira du carrefour de l’aéroport se terminera devant le ministère de la justice et de la sécurité publique. Mais d’abord, les manifestants sillonneront plusieurs rues de la Capitale en passant par Nazon, Lalue et la Rue Capois. Une fois arrivée devant le MJSP, un cahier de charge sera remis au ministère de la justice par les organisateurs. Ces derniers informent que des mesures seront adoptées au niveau disciplinaire pour assurer le bon déroulement de la marche. Cependant, Jean Robert Argant du Collectif du 4 Décembre, Me Evel Fanfan de l’HAUMOD et Jean Chevalier Sanon de la FHAIPH insistent sur le fait que la marche doit être apolitique. Il est interdit aux participants ...

Les initiateurs de la marche dénoncent l’indifférence des autorités étatiques face au phénomène de l’insécurité. Laquelle indifférence, selon eux, est caractérisée par leur inaction et leur silence.

3 points de rassemblement sont prévus dans le cadre de cette marche pacifique. Il s’agit de Carrefour Marassa, le Centre Sportif de Carrefour et la place St Pierre de Pétion-Ville.

Entre temps, le phénomène de kidnapping va grandissant… Au moins 7 cas ont été enregistrés rien que ce week-end, à Port-au-Prince. Certaines sources font état de 5 jeunes à bord d’un véhicule enlevés par des hommes armés à Delmas 33. Sur la liste également, deux autres personnes dont un étranger. Par ailleurs, deux hommes enlevés vendredi soir à Delmas ont été libérés hier soir contre rançon. Pourtant, aucune information n’a jusqu’ici été communiquée par la police sur cette nouvelle offensive des bandits armés.

 

Par D.O.C

Category

Politique

Culture

Economie

Sport