Haiti>Politique Les 10 personnalités ayant marqué, d’une manière ou d’une autre la vie politique en Haïti durant l’année 2017

Submitted by gazettehaiti on Tue, 12/26/2017 - 17:20
Photo 1

Port-Au-Prince Le Mardi 26 Decembre 2017 (www.gazettehaiti.com)

Durant l’année 2017, le débat politique était très animé. De l’installation de Jovenel Moïse à aujourd’hui la bataille politique a été rude. Une frange de l’opposition qui paraissait modérée dans les premiers 5 mois de gestion de l’actuel pouvoir allait vite se radicaliser à la faveur du vote du budget 2017-2018 qualifié de criminel par plusieurs secteurs du pays.

D'une manière ou d'une autre, plusieurs leaders politiques se sont fait remarquer. Dans cette longue liste de personnalités ayant participé au débat politique au cours de l’année 2017, Gazette HAITI a décidé d'en publier les noms de dix qui ont le plus influencé la vie politique du pays durant l’Année 2017.

 

Jovenel

Jovenel Moïse- Élu dans une élection controversée, Jovenel Moïse restera dans l’histoire comme un des chefs d’État ayant dirigé le pays en dépit de son inculpation dans un dossier de blanchiment d’argent. Il a pris le pouvoir avec un slogan "Neg Bannann nan" et curieusement sous son règne sa plantation à disparu et pas un container de Bananes n’a laissé le pays. Il est connu pour être un Président toujours en campagne avec son programme" La caravane du changement". En dépit des protestations de la majorité des secteurs de la vie nationale, il a réussi à imposer la loi de finances 2017-2018 et rétablir l'Armée d'Haiti le 18 novembre dernier. Deux grandes victoires sur l’opposition radicale qui promet de revenir à la charge. Deux phrases auront retenu l’attention de la population durant sa première année de gestion: Le Président a parlé point bar! Je suis le seul à avoir la solution à la corruption! Ces deux boutades lui ont valu des critiques acerbes.

Don kato

Don Kato:- Du haut de son rôle de President de la commission des Affaires sociales au Senat de la République, il a fait du dossier du salaire minimum son cheval de bataille. Antonio Cherami, Dit Don Kato a été remarqué dans de nombreuses marches aux côtés des ouvriers. Le Senateur de l'Ouest, muni de sa cloche, a réussi une démonstration de force en déchirant le document du budget pour empêcher la tenue de la séance sur la loi des finances en traitant de tous les noms les Sénateurs proches du pouvoir. La vidéo de sa sortie spectaculaire au Senat de la République est devenue immédiatement virale sur les réseaux sociaux. L'action de Don Kato très soutenue par l'opinion publique avec son slogan " Bare vole" allait aider à intensifier les mouvements de rue contre le budget.

MJC

Jean Charles Moise:- Le leader de Pitit Dessalines est une des personnalités ayant marqué l’actualité politique Haitienne pour l’année 2017. Ayant au tout début refusé d’accepter de perdre l’élection présidentielle, Jean-Charles Moïse allait amorcer une opposition modérée à Jovenel Moïse à qui il a écrit deux lettres..

Profitant de l’opération "Chire Bidjè" déclenchée par le Sénateur Don Kato au Sénat, Moïse allait prendre la tête de l’opposition et réclamer le départ du Chef de l'État. L’une des actions posées par Moïse Jean Charles est la trêve controversée du 22 Septembre 2017, jugée suspecte par plus d'un, qui a tué dans l’œuf une manifestation contre le budget le jour du retour de Jovenel Moïse au pays, suite à sa participation à la 72eme Assemblée générale des Nations-Unies à New-York.

Ensuite la nouvelle que Moïse serait victime d’un mini AVC allait causer une traînée de poudre. La semaine dernière encore le nom de Moïse enflammait la toile quand plusieurs de ses proches collaborateurs dont le Père Amorce Georges et Thimothe Rony ont dénoncé la décision de ce dernier de changer le board de Pitit Dessalines en dehors du congrès comme prévu dans les statuts. Thimote a même mis le numéro 1 de la plate-forme en défi de fouler le macadam lors des prochaines manifestations.

Lors d’un message envoyé sur les réseaux sociaux pour la fête de Noël, Jean Charles Moise a annoncé les couleurs pour l’année 2018.

Assad

Volcy Assad:- Connu surtout comme Assad Volcy, ce militant politique réputé radical aura surpris tout le monde en prenant ses distances avec ses camarades de l'opposition profitant des mouvements de protestation contre le budget pour réclamer le départ de Jovenel Moise. Pour lui il fallait continuer à mobiliser contre la loi de finances. C’était prématuré argumentait-il. Lui qui a été l’un des fers de lance des mouvements de rue contre Michel Martelly, s’est fait remarquer en critiquant publiquement les procédés des leaders de l’opposition radicale tout en les invitant à faire le bilan du combat politique pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Le discours de M. Assad a grandement affecté la mobilisation contre le régime en place.

Faisant l’objet d’attaques de toutes sortes pour sa nouvelle orientation politique et victime d'agression de la part de certains manifestants proches de Pitit Dessalines lors de la marche contre la corruption le 5 décembre dernier à Port-au-Prince, Volcy Assad qui se fait désormais entoure de plusieurs cadres, anciens parlementaires et jeunes universitaires a réussi un grand coup politique en lançant sa propre Plate-forme politique ODEP-HAITI dont la toile de fond est la formation et l’encadrement des jeunes et des militants. Une vision politique qui semble être plutôt bien accueillie même par la plupart de ses adversaires politiques. Grâce à stratégie de communication aggressive, il est parvenu à placer ODEP Haïti( Orientation Démocratique pour Haïti) dans la liste des structures politiques les plus en vue en Haïti aujourd’hui. Deux slogans de ce militant, devenu Représentant National de ODEP Haïti, auront retenu l’attention: "Militan pa Metye"! "Opizisyon pa Metye"!

On oubliera pas non plus cette fameuse lettre ouverte de M. Assad à son ex ami et compagnon de lutte Jean-Charles Moïse pour lui demander de prendre du recul pour se faire soigner. Une lettre qui a provoqué tout  un tollé dans la presse et sur les réseaux sociaux. 

Beauplan

Évalière Beauplan:- Apres avoir tenté en vain de prendre la tête de l’opposition via un grand rassemblement du secteur démocratique, le Sénateur du Nord Ouest à qui la mission de poursuivre l’enquête sur les Fonds PétroCaribe a été confiée, allait rebondir dans l’actualité. Il y reste encore pour avoir remis son rapport de travail controversé au bureau du Sénat. Jovenel Moïse a même exprimé son désaccord au rapport qu’il qualifie de politique.

Youri

Youri Latortue: L'ancien conseiller de Martelly s'est contre toute attente démarqué du PHTK en prenant d'abord la tête de la commission d'enquête sur les gaspillages des fonds Petrocaribe par le régime Tet Kale pour la plupart et en devenant le Président du Senat contre la volonté du pouvoir qui soutenait la candidature de l'autre Sénateur de l'Artibonite, son cousin Carl Murat Cantave. Avec son confrère Cholzer Chancy comme Président de la chambre basse, le parti de Youri Latortue AAA exerce une réelle influence politique sur le parlement haitien. Beaucoup prêtent au natif des Gonaïves déjà des ambitions présidentielles pour 2022.

Martine

Martine Moïse:- La Première Dame de la république ne passe pas inaperçue. Et ce n'est pas sur son rôle auprès des enfants qu'elle est jugée mais plutôt sur ses tenues vestimentaires. Chaque apparition publique de Martine Moïse soulève des commentaires les uns plus violents que les autres. Du jour de l’installation de son mari à la magistrature suprême de l’État à aujourd’hui, les internautes surveillent l’originaire du Nord'Ouest à la loupe. On lui reproche d'être complètement en décalage avec les règles élémentaires du protocole.

Etzer

Etzer Emile: C’est sur les ondes de Radio Vision 2000 avec sa rubrique économique que le pays l’a découvert. Il a commencé à attirer l'attention du public par ses prises de positions les unes plus critiques que les autres sur le budget controversé de 2017-2018. Il n’est pas un homme politique à proprement parler, mais ses analyses pointues sur le budget avaient, sans qu’il en soit conscient peut être, contribue à booster les mouvements de rue. Il avait considérablement influencé le débat politique. Ce jeune et brillant économiste peut être considéré comme une révélation de l’année. Il a fait un carton dans le pays lors de la vente signature de son ouvrage sur la situation économique d’Haïti intitulé: Haïti a choisi de devenir pauvre. A Marriott hotel on avait l'impression d'être à Livre en Folie. 

Wilot

Willot Joseph:- Le Sénateur du Plateau Central connu pour son côté bagarreur et Robin des bois est resté longtemps dans l’actualité. Élu deuxième Secrétaire du bureau du Sénat, Willot Joseph allait montrer ses limites au niveau de la lecture et la maîtrise de la langue de Voltaire tout court. Par Emay, Le Section, Il y a des gens ... sont les bourdes du Sénateur Joseph ayant fait rire tout le pays.

Le Sénateur Willot allait toute suite retourner l'opinion publique en sa faveur pour ses prises de position contre le budget 2017-2018.

 

Martelly

Michel Martelly: Au tout début de l’année de 2017, l’ancien Chef d’Etat connu pour ses propos grivois allait vite enfiler son costume de Sweet Micky pour régler ses comptes avec ses adversaires politiques. Ses deux principales cibles: Lilianne Pierre Paul de Radio Kiskeya et Jean Monard Métellus de Radio Caraibes. Sa méringue carnavalesque "Ti Lili" allait être tristement célèbre. Durant toute l’année, il n’a raté aucune occasion sans s’en prendre à ces deux journalistes oubliant au passage qu’il fut le premier mandataire de la nation.  Michel Martelly reproche à Lilianne et Jean Monard d’avoir empoisonné son mandat de Président.

Il est à noter que les noms ne sont pas publiés par ordre d’importance.

À paraître: Les dix journalistes et analystes politiques de l’année.

 

La Gazette