ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

Un mandat d'amener décerné contre le comédien Matyas Dandò

Photo

Le comédien et activiste politique Jean Toussaint Frantz dit Matyas Dandò fait l'objet d'un mandat d'amener émanant du Parquet de la Croix-des-Bouquets. Selon ce qu'il a confirmé sur Zénith et à l'émission Intersection sur les ondes de radio Caraïbes Fm, les chefs d'accusations retenues contre lui sont « destruction de biens publics et association de malfaiteurs ».

A l'occasion du 10ème anniversaire du tremblement de terre, un groupe de jeunes de l'organisation "Jeunesse Mains Propres" ayant Matyas à sa tête avait jeté les corbeilles de fleurs déposées sur le Mémorial du 12 Janvier par le Président Jovenel Moïse et des dignitaires qui l’ont accompagné. 

Pour le Parquet, « jeter des fleurs » constitue donc une infraction punie par la loi. L'activiste politique déclare assumer son action car, selon lui, 10 ans après le séisme les régimes PHTK n'ont rien fait pour les familles des victimes. « Les fleurs déposées par le Président sont des fleurs d'hypocrisie », a fait savoir Matyas Dandò 

Le leader de Jeunesse Mains Propres croit que le Parquet est manipulé par le pouvoir pour le réduire au silence alors que ceux qui ont dilapidé les 4.2 milliards dollars provenant des Fonds Pétrocaribe dont Jovenel Moïse, dit-il, circulent en toute impunité . « Cela ne marchera pas avec moi », a lancé Matyas qui s’est révélé être l’un des plus farouches opposants du Président de la République. 

« Il faut que la chose publique change », a martelé Matyas Dandò qui dit vouloir donner sa vie pour le bien-être du pays. 

Il est à noter que le mandat décerné contre Matyas Dandò n'est toujours pas rendu public. 

Toutefois, selon ses avocats, le Parquet aurait confirmé son existence. 

 

 

LA GAZETTE

Category

Politique

Culture

Economie

Sport