Séance de ratification/Tension:- Une séance Houleuse s'annonce au Sénat de la République

Submitted by gazettehaiti on Wed, 09/11/2019 - 14:58
Photo

Port-au-Prince, le Mercredi 11 Septembre 2019
(www.gazettehaiti.com)

 

La séance de ratification du Premier Ministre Fritz William Michel s'annonce sous haute tension. Les 8 Sénateurs de l'opposition sont sur place, il y a plusieurs heures tandis qu’aux abords du Parlement les manifestants et forces de l'ordre s'affrontent à coup de jets de Pierre et de Gaz lacrymogènes. Les partisans de l'opposition incendient un bus de la PNH dans les parages de l'APN. Les policiers ont dû utiliser un Extincteur pour éteindre le feu.


Le Président du Sénat Carl Murat et plusieurs Sénateurs proches du pouvoir sont aussi remarqués. Ces derniers sont chahutés par des militants eux aussi présents.

Dans la foulée, le Sénateur Antonio Cheramy dit Kato dénonce une menace de mort proférée contre sa personne par un agent du CIMO. Ses collègues de l'opposition dont les Sénateurs Youry, Lambert, Beauplan, Yacinth protestent et demandent au bureaudu Sénat une enquête. Par ailleurs, ils exigent que « la séance soit publique comme le veut la constitution ». L'inspection Génerale de la PNH dépêche des enquêteurs pour s'enquerir de la situation. Don Kato dit avoir fourni des explications mais ne veut pas de sanction contre le policier en question. Il s'agit selon lui, d'un écart de language.

Photo

Entre temps, comme pour signifier à leurs anciens collègues de la majorité qu'ils vont voter contre le Premier Ministre, les Sénateurs Joseph Lambert et Francenet Dénius démissionnent du GSEP. Une lettre a été adressée au Président Carl Murat Cantave en ce sens.

Il est 3h PM, le Premier Ministre Fritz William Michel et son gouvernement ne sont toujours pas arrivés au Sénat. Pour le Sénateur Saurel Yacinth, la question de Fritz William Michel sera vite évacuée s'il s'y présent au Sénat. Pour les Sénateurs de l'opposition, il n'est pas question de ratifier le PM vu qu'il n'a pas de décharge, précisent-ils.

Lors de la Clôture de la deuxième session ordinaire de la 50ème Legislature, le Président de la Chambre des Députés Gary Bodeau avait appelé au respect du vote de la majorité au Sénat lors de cette séance se ratification.

A quelle heure va se tenir cette séance? Pour l'instant personne ne sait. Notre reporter est sur place pour suivre l’évolution de la situation.

La Gazette