PubGazetteHaiti202005

Accord Montana: identification de potentiels candidats pour les fonctions de président et premier ministre, Fanmi Lavalas prend ses distances 

.

A travers une lettre adressée à l’intention des membres du bureau de suivi de l’accord politique pour une solution haïtienne à la crise le lundi 6 décembre 2021, Fanmi Lavalas dit prendre ses distances aux affirmations du bureau de suivi disant que le forum politique de l’accord Montana a identifié de « potentiels candidats au poste de président et de premier ministre de la transition ». Par conséquent, Fanmi Lavalas invite le BSA à respecter les prescrits de l’accord Montana et à s’engager pour une transition non partisane.

 


Dans cette correspondance, le parti politique Fanmi Lavalas, signataire de l’accord du 30 août communément appelé accord Montana, dit avoir appris par voie de presse (Nouvelliste en date du 30 novembre 2021) que le Forum Politique de l’Accord de Montana a identifié quatre candidats potentiels aux postes de Président et de Premier Ministre de la Transition. « L’Organisation Politique Fanmi Lavalas…n’a pas participé à ce processus d’identification de responsables de partis politiques pour mener la Transition », indique le parti politique dirigé par Maryse Narcisse.

Fanmi Lavalas dit avoir toujours prôné une transition de rupture avec un gouvernement de « salut public » composé de personnalités intègres comportant les différents secteurs vitaux du pays et de la diaspora qui sauront travailler pour offrir un demain meilleur à la population. « Cette transition de rupture doit permettre, entre autres, de mettre en place les conditions pour la réalisation d’élections libres, honnêtes et démocratiques auxquelles tous les partis politiques seront conviés à participer », dit-il.


Pour le parti politique cher à l’ancien président Jean Bertrand Aristid, la situation que traverse le pays ne donne pas droit à l’erreur. « Le choix de responsables de partis politiques pour diriger la transition et, notamment, organiser les élections auxquelles leurs propres structures politiques participeront, crée de fait une situation de conflit d’intérêts », signale Fanmi Lavalas dans cette lettre qui rappelle que cette transition se veut être impartiale et non partisane.

Fort de ce fait, Fanmi Lavalas, dans cette lettre portant les signatures du Dr. Maryse Narcisse, M. Joël Edouard Vorbe, Dr. Jean Myrto Julien et Agr. Anthony Dessources, invite le bureau de suivi de l’accord du 30 septembre communément appelé accord Montana à garantir le respect de l’accord pour la réussite de cette transition de rupture.


L’accord Montana continue dans ses démarches, alors que le gouvernement de consensus du premier ministre Ariel Henry a été installé le 24 novembre dernier. 

 

 

Par: Daniel Zéphyr

Category

Politique

Culture

Economie

0 comments

Sport