Haiti/Politique:- Fanmi Lavalas à la rescousse de Jovenel Moise?

Submitted by gazettehaiti on Mon, 06/24/2019 - 22:41
Photo

Port-au-Prince, le Lundi 24 Juin 2019
(www.gazettehaiti.com)


Editorial 

Fanmi Lavalas n'est pas une structure Démocratique, selon le Député de l'Organisation Manès Louis très remonté contre la position du Comité Exécutif de Fanmi Lavalas qui, d'un revers de main et sans considération aucune, rejette l'alternative proposée par le Secteur Démocratique et d'autres structures de l'opposition. 

Les linges sales entre les membres du parti Fanmi Lavalas et le Comité Exécutif continuent de se laver en public. Les embrouilles entre les membres de l'organisation et son establishment ne datent pas d'aujourd'hui. On se rappelle le conflit ouvert entre la base du parti de Jean Bertrand Aristide et son Directoire, lorsque subitement le parti avait choisi de changer la direction d'une manifestation de l'opposition vers la ruellle vaillant tandis qu'elle prenait la direction de l'Ambassade des USA. Une marche décisive dans la lutte contre le pouvoir de Michel Martelly. Fanmi Lavalas a sauvé ce dernier de justesse et pour quelle raison? Personne ne sait. C’était un 29 Novembre 2013. 

Pour une deuxième fois, l’organisation de Jean Bertrand Aristide vole au secours, sans le vouloir peut-être au Président Jovenel Moise, dos au mur depuis la sortie du rapport de la Cour des Comptes. Fanmi Lavalas qui n'avait pas répondu à l'invitation du Secteur Démocratique pour défendre son point de vue quant à la resolution de la crise, contrairement à plusieurs autres structures, a fait une sortie, some toute fracassante, pour rejeter d’un revers de main l'alternative proposée par ledit Secteur et d'autres partis politiques de l'opposition. 

Si en 2013, la note du Comité Exécutif émanait de la coordonnatrice et ex candidate à la Présidence du parti Maryse Narcisse , cette fois, c'est par la voix de Pasha Vorbe, membre influent de Fanmi Lavalas que le scandal est arrivé. Intervenant sur les ondes de la radio Magik 9 ce lundi, M. Vorbe, au nom de Fanmi Lavalas a rejeté la proposition du Secteur Démocratique. Pour lui, cette frange de l'opposition ne veut pas changer le système. Le parti de Jean Bertrand Aristide ne comprend pas comment on pourrait prétendre changer le système quand l'alternative prévoit un juge du système pour être Président de la transition. Pour Pasha Vorbe, le Secteur Démocratique est à côté de la plaque. La position de Fanmi Lavalas est favorablement acceuillie par des alliés du pouvoir dont l'animal politique Joseph Lambert. 

Des Parlementaires élus sous la banière de Fanmi Lavalas dont le Député Manès Louis sont très remontés contre cette sortie jugée inopportune. Dans un tweet le Député qui n'a jamais renié son appartenance à Lavalas s'en prend aux dirigeants de Fanmi Lavalas. Reprochant à son parti d'avoir boudé une invitation à réfléchir sur la transition, il déclare et nous citons: " il faut être démocrate pour faire la démocratie" Une manière pour lui de dénoncer le caractère autoritaire de son parti Fanmi Lavalas. 

Pourquoi Fanmi Lavalas a-t-elle choisi d'attaquer avec autant de virulence l'alternative de l'opposition à laquelle elle est supposée appartenir? A quelle jeu joue encore le parti de Jean-Bertrand Aristide ? Quelle sera la conséquence de ses déclarations sur les mouvements de protestation contre le Président Jovenel Moise? 

D'un autre côté, le Secteur Démocratique et Populaire doit se montrer plus humble dans ses initiatives permettant ainsi l'implication de plus de secteurs possibles dans la recherche de ce nouveau départ pour Haiti. Toute tentative voulant imposer ses propres lois dans cette conjoncture conduira vers l’échec fatal de l’opposition et la population souffrante ne le lui pardonnera jamais.

Jose Emmanuel