Haiti/Politique:- Moins de 24 heures après la désignation de Jean Michel Lapin comme Premier Ministre, des secteurs de la vie nationale se montrent très peu enthousiastes

Submitted by gazettehaiti on Tue, 04/09/2019 - 22:13
Photo

Port-au-Prince, Mardi 09 Avril 2019. 
(www.gazettehaiti.com)

Sans surprise, le président Jovenel Moise a fait choix de Jean Michel Lapin comme Premier ministre en remplacement de Jean Henry Céant qui a été renvoyé par la chambre des députés, le 18 Mars dernier. Moins de 24 heurs après, les réactions pleuvent autour de ce choix. 

Des responsables politiques déclarent avoir pris acte de cette nomination et disent espérer que M. Lapin se hissera à la hauteur de la crise qui ronge le pays. 
Me Michel André du secteur dit Démocratique et populaire, déclare n’accorder aucune importance à ce choix soulignant que cette structure entend poursuivre la mobilisation jusqu’au départ du président Jovenel Moise.
Même son de cloche du coté du président a.i du MOCHRENA, le pasteur Sadrac Dieudonné qui désapprouve le choix de Jean Michel Lapin, rappelant que ce dernier faisait partie du gouvernement Moise/Céant qui a été censuré pour cause d’inefficacité. 

Au parlement haïtien notamment à la chambre des députés, les avis sont partagés. Si le député de la 3ème circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire a laissé entendre que seul M. Lapin est favori parmi les 3 personnalités de la liste des premiers ministrables, le Député de Marigot, Déus Desroneth et celui de Grand Goâve, Jean Marcel Lumérant, protestent contre le choix de Jean Michel Lapin. 
Si Jean-Marcel Lumérant annonce déjà qu’il ne votera pas en faveur de la déclaration de politique générale du premier ministre désigné, Déus Desroneth martèle que la séance de ratification du gouvernement ne pourra pas se tenir à la chambre basse pas avant que le bureau planche sur la demande de mise en accusation de Jovenel Moise par un groupe de Députés. 

Du coté des membres de la société civile, c’est la perplexité la plus totale… Edouard Paultre du conseil haïtien des acteurs non-étatiques et le pasteur-linguiste Lemète Zéphyr se montrent très sceptique par rapport au choix de Jean-Michel Lapin pour diriger le prochain gouvernement. D’ailleurs, ils doutent que M. Lapin puisse apporter une amélioration à la situation actuelle du pays sans une entente entre les forces vives de la société pour garantir un apaisement politique.


Par, Michelet Pierre Joseph