Haiti/Politique:- Face à l'agravation de la crise politique, le Bloc majoritaire à la Chambre des Députés appelle à un remaniement Ministériel en profondeur

Submitted by gazettehaiti on Thu, 11/08/2018 - 08:18
Photo

Port-au-Prince, le Mercredi 7 Novembre 2018
(www.gazettehaiti.com)

Environ 2 mois seulement après la formation du Gouvernement Moise/Céant, un remaniement Ministériel se profile à l'horizon. Des tractations seraient dejà en cours en vue d'analyser cette éventualité vu que le profil de ce Cabinet, selon des tenants du pouvoir, ne répond pas aux défis politiques de l'heure. L'annonce officielle quant à un éventuel remaniement a été faite par le bloc majoritaire à la Chambre des Députés ce mardi lors d'un point de presse au Parlement. Selon le Président de l'APH le Député Wilson Hyppolite, après des consultations les parlementaires se sont entendus sur un remaniement en profondeur du Gouvernement. 

L'équipe Gouvernementale nouvellement installée n'est pas à même de faire face à la crise et garantir la stabilité tant recherchée, a indiqué le Député de Kenskoff Alfredo Antoine. Il faut dans cette conjoncture un Gouvernement avec la participation de tous les secteurs. Intervenant à l'émission Maten Deba, le Parlementaire dit avoir soutenu la proposition du leader de ODEP Haiti qui prône une cohabitation politique pour sortir de la crise. 

En réaction, le Coordonnateur National de ODEP Haiti( Orientation Démocratique pour Haiti) Volcy Assad dit apprécier la sagesse de l'APH qui même tardivement reconnait la nécéssité de cohabiter. J'espère qu'il n'est pas trop tard, dit-il critiquant aux passages les autorités du pays qui ont ignoré sa proposition de sortie de crise. En politique, la question de timing est très importante car ce qu'on peut faire aujourd'hui peut ne pas être possible demain, a-t-il conclu. 

Selon des informations dont dispose Gazette Haiti, Jovenel Moise ne s'est pas montré trop enthousiaste à l'idée de remanier de si tôt le Gouvernement. Toutefois, on apprend que même l'Ex Président Michel Martelly serait pour que de nouvelles figures intègrent le Gouvernement. Au plus tard ce week end les changements devraient être opérés. 
L'opposition, dans sa branche radicale a déjà rejeté d'un revers de main toute idée d'intégrer le Gouvernement Moise/Céant. Les opposants de Jovenel Moise ne jurent que par son départ du pouvoir.

La Gazette