XVIIe Sommet de la Francophonie à Erevan:- Le Chef de la Diplomatie haïtienne arrivé à Erevan sur fond de suspense/Michaëlle Jean en difficulté

Submitted by gazettehaiti on Wed, 10/10/2018 - 16:49
Photo

Port-Au-Prince Le Mercdredi 10 Octobre 2018

www.gazettehaiti.com

Le Ministre des Affaires étrangères Bocchit Edmond, à la tête d'une délégation composée de l'Ambassadeur d'Haïti en France Vanessa Lamothe Matignon, Représentante Personnelle du Président de la République auprès du Conseil Permanent de la Francophonie (CPF) et de deux autres diplomates est arrivé depuis lundi à Erevan, en Arménie dans le cadre du XVIIe Sommet de la Francophonie qui se déroule du 07 au 12 octobre 2018 sous le Thème : Vivre ensemble.
Il est prevu la présence de nombreux Chefs d'Etats et de gouvernements, parmi lesquels le Président Français Emmanuel Macron, le Premier Ministre Canadien Justin Trudeau et le Président du Rwanda Paul Kagame.

Le Chancelier haïtien a annoncé dans un court extrait d'une vidéo publiée sur son compte tweeter qu'il a participé hier mardi 9 octobre aux débats généraux de la 35e Conférence des Ministres de la Francophonie. " Nous avons fait le choix de vivre ensemble et le thème de notre Sommet le proclame à la face du monde. Ce choix nous fait des obligations et avec de la volonté nous ferons les efforts nécessaires que cela demandera pour les tenir", s'adressant aux États membres de L'OIF, en référence aux "débats difficiles tenus au CPF( Conseil Permanent de la Francophonie) sur certains passages de la Déclaration", qui " montrent que la meilleure volonté ne suffit pas à permettre comme par enchantement que toutes les questions soient trouvées par consensus".

Au cours de son intervention, Bocchit Edmond n'a pas oublié de remercier les différentes délégations qui ont manifesté leur solidarité à l' égard de son pays, suite au séisme survenu dans la Région du Grand Nord le 6 octobre dernier ayant fait 17 morts, 333 blessés, et endommagé 40 bâtiments publics, selon la Direction de la Protection civile.
Il en a donc profité pour rappeler la vulnérabilité des États, notamment ceux de la Caraïbe en proie à des passages réguliers de cyclones dévastateurs en mentionnant la " nécessité de définir des mécanismes de gestion collective de ces situations afin de les appuyer efficacement". En ce sens, le Ministre au nom de sa délégation "salue l'appel, lancé dans le projet de Déclaration, à tous les acteurs du financement, qu'ils soient publics ou privés, à redoubler d'efforts afin d'atteindre l' objectif final de mobiliser cents milliards de dollars par an d'ici 2020" en faveur des pays en développement, particulièrement les États insulaires les moins avancés et les plus exposés.


Par ailleurs, l'Ancien Ambassadeur d'Haiti a Londres, parlant de l'adoption de la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l'égalité entre les hommes et les femmes, des droits et de l"autonomisation des hommes et des filles " estime que c'est une bonne balise qui viendra appuyer harmonieusement les initiatives nationales dans ce domaine, en soulignant le principe de quota d'au moins de 30% de femmes inscrit dans la constitution de 1987  amendée  relatif à leur participation à tous les sphères de la vie nationale avant de rappeler la décision de l'administration Moise-Ceant de promouvoir l'équité de genre par la mise en place de politiques publiques d'accompagnement de filles et de femmes à tous les niveaux.Photo

Jeudi 11 octobre s'ouvre la Conférence de Chefs d'Etats et de gouvernements. Le Président Haïtien ne pourra plus faire le déplacement. Selon le Ministre Edmond, Jovenel Moïse à annulé son voyage suite au séisme de samedi soir qui affecté les départements du Nord et du Nord Ouest parce qu'il souhaite superviser la réponse des Organes de la Protection civile et s'assurer une meilleure coordination.
Ce Sommet devra, entre autres travaux, élire la Secrétaire générale de la Francophonie. Michaelle Jean est en lice pour briquer un second mandat. Mais le combat semble perdu après le ralliement spectaculaire du Canada et du Quebec à la majorité qui soutient la Rwandaise Louise Mushikiwabo. Appuyée dès les premières heures par la France au nom de la Realpolitik, elle peut compter  également sur le support des pays de l'union Africaine, est donc pratiquement assurée de gagner le pari. 
Comme dans toute l'histoire de l'organisation, l'élection se fait toujours par consensus, même si jusqu' à l'instant Madame Jean reste déterminée à maintenir sa candidature, Erevan espère encore son retrait afin de garder cette tradition de l'OIF et d'éviter de créer ce précédent à la veille des 50 ans de l'organisation.

Dans un interview au quotidien Le Nouvelliste, le chancelier Haitien avait déclaré la semaine dernière qu'" En principe la République d'Haïti soutient Mme Jean" en raison de ses racines haïtiennes. 

Face à l'évidence, Haiti, encore rare soutien de l'ancienne Gouverneure du Canada ne devrait- elle pas conseiller à cette dernière de retirer sa candidature ? Son attitude ne risque-t-elle pas d'embarasser le pays sur le plan diplomatique?

La Gazette