PubGazetteHaiti202005

Forum des directeurs généraux organisé par la Primature: Jovenel Moïse veut une loi criminalisant la fraude et l’évasion fiscales. 

Jovenel Moise au Forum des Directeurs Généraux

Un forum des directeurs généraux a été organisé, ce jeudi, à l’initiative de la primature au Centre de convention et de documentation de la BRH, autour du thème : « La bonne gouvernance publique, une nécessité incontournable ». Le président Jovenel Moïse a, dans son intervention, demandé aux institutions concernées de travailler afin de doter le pays d’une loi criminalisant la fraude et l’évasion fiscales.

Reporté le 17 septembre dernier, le forum des directeurs généraux a finalement été organisé ce jeudi au Centre de Convention de la BRH. Ce Forum, présidé par le chef de l’exécutif Jovenel Moïse, s’est déroulé autour du thème, « la bonne gouvernance publique, une nécessité incontournable ».  Il s’agit, selon le secrétaire général de la Primature, Jude Charles Faustin, d’un espace de coordination et de consultations du pouvoir exécutif visant à assurer le suivi, l’évaluation et l’harmonisation des politiques sectoriels et la politique générale du Gouvernement.

Les grandes lignes de la politique générale du gouvernement ont été évoquées d’entrée de jeu par le secrétaire général de la Primature, Jude Charles Faustin à l’ouverture de ce Forum. Il a entre autres mis l’accent sur la relance économique post Covid-19, l’accompagnement du secteur des affaires en vue de la création de d’emplois, l’établissement d’un climat de sécurité en vue des prochaines élections. Ces points qui ont été justement débattus à ces assises. 

Dans son allocution, le président Jovenel Moïse a souligné le rôle des directeurs généraux, présentés comme les piliers de l’Etat et la bonne gouvernance publique comme la voie royale pour parvenir au développement du pays. Il les a également exhortés à respecter les règles et les principes de bonne gouvernance. Car, selon lui la modernisation de l’Etat, la croissance économique et le développement durable dépendent du respect des règles de la bonne gouvernance. 

Le chef de l’Exécutif qui prône la numérisation de l’administration publique, a, demandé aux institutions concernées de travailler afin de doter le pays d’une loi criminalisant la fraude et l’évasion fiscales.  

Le premier ministre Joseph Jouthe a également pris part à cette activité aux cotés des directeurs et coordonnateurs généraux de différentes entités de l’administration publique.

 

 

Par Diego O. Charles

Category

Politique

Culture

Post on Dec 01, 2020
Le quotidien Le Nouvelliste et l'Institut de Recherche et de Promotion de l'Art Haïtien (IRPAH) de concert avec leurs partenaires ont lancé ce mardi 1er décembre 2020, la 14ème édition

Economie

Sport