Ferme Latortue

Covid 19/Marché Noir:- Le ministère du Commerce poursuit ses visites d’inspection des prix dans les super marchés

...


Les responsables du ministère du commerce et de l’industrie ont poursuivi, ce mardi, leur série de visites d’inspection dans les supermarchés, entrepôts et pharmacies de la région métropolitaine de Port-au-Prince afin de s’assurer que les prix des produits hygiéniques et de première nécessité n’aient pas été considérablement augmentés

Les inspecteurs du MCI qui se sont fait accompagner du juge de paix de la Section Nord de Port-au-Prince, Me Jean Brunet Noel, se sont rendus, aujourd’hui, dans 5 supermarchés et dépôts de provisions alimentaires de la Capitale. Il s’agit notamment de « Olympic et Roi des rois Market », ainsi que la GFC Super Dépôt dans lesquels aucune irrégularité n’a été constatée. A Bravo Super Market, un écart relativement important au niveau du prix d’un de ses produits a été constaté par rapport aux autres entreprises, selon l’un des inspecteurs du MCI, Jean Daniel Noailles. Il a ordonné au responsable de l’entreprise d’ajuster ses prix, alors qu’aucune arrestation n’a été effectuée.

Plusieurs consommateurs rencontrés dans les supermarchés n’ont pas caché leur contentement par rapport à cette initiative du Ministère du Commerce qui, selon eux, vient à point nommé dans le contexte actuel. « Se yon travay ki te dwe fèt deja… paske li pa nòmal pou jounen jodia tout bagay tèt nèg. E fòk Leta kontinye nan sans sa », a déclaré l’un d’eux avec beaucoup de satisfaction. Ces compatriotes en ont profité pour attirer l’attention du ministre, Jonas Coffy sur la situation qui, selon eux, serait pire au niveau du secteur informel. Ils exigent donc que cette initiative puisse s’étendre aux marchés publics.

Justement, Jean Daniel Noailles informe que les inspections s’étendront sur tout le territoire national affirmant que la supervision des marchés publics est pour bientôt sans donner de délai. « Nou nan lari a jiskaske tout moun aplike pri ki reflete reyalite mache a. Li pa nòmal pou moun ap pratike mache nwa nan sityasyon popilasyon an ye la a… », a-t-il affirmé rappelant avoir procédé à l’arrestation des responsables d’un supermarché situé dans l’air du champ-de-mars pour vente au marché noir.

Il faut dire que ce sont au total cinq personnes qui ont trouvé leur arrestation dans le cadre de cette série de visites d’inspection dans les supermarchés, entrepôts et pharmacies de la région métropolitaine de Port-au-Prince. Elles ont été libérées sous caution, selon une source généralement bien informée.

 


Par D.O.C

Category

Politique

Culture

Economie

Sport