ONA - Ferme Latortue - Advertising

 

L'affaire opposant Rony Collin au nommé Bob Arnel renvoyé à huitaine

Photo


Le tribunal correctionnel de la Croix-des bouquets n’a pas pu statuer, ce lundi, sur l’affaire opposant le maire de la Croix-des-bouquets Rony Colin et le nommé Adler Corriélus dit Bob Anel. Ce dernier est cité en justice pour diffamation et des menaces de mort qu’il aurait proférées à l’encontre du maire communal. L’affaire n’a pas été entendue en raison de l’absence du ministère public. Elle est renvoyée à la huitaine, soit le lundi 10 février, par le juge de siège, Absorde Pierre Louis.

Les avocats de Rony Colin accusent Adler Corriélus dit Bob Anel d’être à l’origine du report de l’audience. Maîtres Desras Simon Dieuseul et Michel André croient savoir qu’Adler Corriélus a appelé hier soir les responsables du parquet de la Croix-des-bouquets en vue de demander à ces derniers de ne pas se présenter au tribunal.

De son côté, Maître Jean Reneld Francène, l’un des avocats d’Adler Corriélus, rejette d’un revers de main les accusations portées contre son client par le maire Rony Colin et les défenseurs de ce dernier. 

A noter que des dizaines de supporteurs d’Adler Corriélus dit Bob Anel s’étaient massés devant le Tribunal. Ils s’en sont pris au maire Rony Colin auquel il est reproché de n’avoir rien fait pour améliorer les conditions de vie de la population de la commune de la Croix-des-bouquets.

 

Par D.O.C

Category

Politique

Culture

Economie

Sport